The Press

AFP - SINGAPORE, April 18, 2007
Jocelyne Saab set out to rebuild bridges - through art. In the process, the film-maker and former war reporter has made a statement not only against 30 years of violence in her native Lebanon, but against conflicts everywhere...

"It's a way to say to people: War is at your door, at any minute," Saab says. "It's my city but could be any city."...
The pictures are grim, but Saab's message is also one of renewal, that bridges can be crossed even if they are broken…

Singaporeans who visited her exhibit thanked her for opening their eyes to a world that few in the peaceful city-state have ever encountered.
"This is real. It's quite powerful," said Chung Sen.
"It brings us closer," said his companion, Melina Wee. "People of our generation, we don't know war."

L'Orient le jour
"Voyage dans les bas-fonds de la guerre ... ou ... L’étrange jeu des ponts"...

Pour Jocelyne Saab, qui a l’art de capturer la vie quand elle transperce la mort, cette image nous ramène au texte de Beckett qu’elle cite: «Je ne peux pas continuer… mais il faut continuer...je ne peux pas continuer… je vais continuer…»

Mais avant de nous quitter, l’artiste signe son chef-d’œuvre en nous ouvrant sa propre maison, « La maison brûlée », où elle a vécu son enfance, participant par un petit souffle autobiographique à la souffrance de sa ville qu’elle veut calmer dans ses tourments et sa douleur, afin que le cauchemar ne se remette pas en place, afin que personne ne réussisse de nouveau à faire tourner la clé de la boîte de musique.

Pour cette exposition qu’elle lance au Musée de Singapour et qui compte faire le tour du monde, elle tente de «réparer» les ponts en les reproduisant en construction dans un «jardin suspendu». Le choix onomastique vient de l’étymologie arabe du mot «jardin» (jannat), qui signifie «paradis». Un paradis certes perdu, dont l’artiste ramasse les débris en une remontée rétrospective dans les fragments de ses bobines.
Suspendu, le jardin est comme le temps, figé à Beyrouth où tout le monde attend.

Business Time Singapore - 13 April 2007

« ... A deeply moving video installation ... »

Embassy of France in Singapore

The Middle East Time